17 févr. 2020

Ma localisation n'est pas correctement affiché sur Internet



(détail du fait)

Je viens de faire la recherche de la position de mon ordinateur sur Google, il indique notre ordinateur se trouve à un certain cabinet de conseil en développement personnel, psychothérapeute...
쪼금전에 구글로 검색하니 저희컴퓨터가 저희집이 아니고 자기개발,정신관련 상담소에서 하는 걸로 나오네요..
Comme ils n'arrivent pas à manipuler nos informations en France, ils font cela pour montrer en Corée des informations erronées. 프랑스에서는 어떻게 이렇게 조작 할 수 없을 거 같고 한국에 보일려고 이렇게 하는 거겠죠??
Mais qui est-ce??? Et pourquoi mentir à la Corée et nous isoler avec nos famille et nos amis, et en arriver là???
누가??왜??뭐라고 한국에 거짓말 시키려고 조작하고 가족과 지인들과 연락 끊어 놓아 고립시키는 것인지 정말 모르겠습니다.
하다하다 어떻게 이런일까지 하고 있는것인지요??
Pour tromper qui en Corée du Sud
한국 누구한테 속이려고
ils ont manipulé la localisation de ma famille et moi dans nos comptes mails et internet comme si on faisait l'ordinateur en plein nuit d'un dimanche dans un cabinet de conseil en développement personnel, psychothérapeute??
대낮도 아닌 일욜 한밤 중인데 정신상담소 같은데서 우리가 컴퓨터 하는 거처럼 하는 이유가 도대체 무엇일까요??
Qu'est-ce qu'ils fabriquent??
대체 무슨일 꾸미는 것 일지요??

Actualité de mon groupe Multiphonix :

6 janv. 2020

Flûte enchantée



J’ai composé la mélodie de la première partie avec un motif de trois noté pour chaque mesure qui se varie, d’une même rythmique, de type choral, et mouvementée.
La partie centrale, il se trouve des arpèges sur une pédale de dominante, donc, l’énergie s’accumule.
Enfin, on retrouve la première partie qui est mouvementée.
Il y a une caractéristique contrastante comme staccato et legato entre la partie mouvementée et la partie en arpège.

Fête en famille


La mélodie est composée avec un motif répétitif d’un intervalle en seconde. Pour donner une cohérence, ce motif se garde jusqu’à la fin de la pièce.

Croiser les bras


D’abord créé une séquence en arpège de quatre mesure influencée par la musique populaire, en suite, rajouté un autre plan mélodique en croisant la main gauche. Cette petite ligne mélodique se varie. La pièce termine par une cadence en unisson précédée par une ligne de basse chromatique.

Course des lignes



La pièce est d’une écriture à deux voix, de type choral et commence en unisson, ensuite se développe en suivant les jeux de vocal.

Cadence


J’aime bien cette écriture de piano plutôt utilisé comme percussions. La pièce commence par une note de la pédale de dominante de sa tonalité mib mineur, passe au ton relatif qui est solb majeur, et enfin, se termine par la tonalité initiale. L’ambiguïté se crée par l’absence du tonique à la basse tout au long de la pièce sauf la dernière mesure. Pour cela, j’ai donné son nom comme Cadence pour insister sa résolution à la fin.

Bref



Un pulse à la main gauche et une mélodie séquentielle variante à la main droite, comme son nom l’indique, c’est une pièce brève.

Gamme fantastique


Composée avec une idée de créer un continuum, une ligne dans un mouvement continuel et constant, elle est partagée par les deux mains, d’une apparence de ‘gamme’ et ‘arpège’, autour d’une tonalité la majeur et mi majeur. Les enchaînements des accords inattendus provoquent le côté fanatique de multi-couleur.

Echo


J’ai parti portant une idée de créer une pièce contrapuntique mais dans une simplicité. J’ai naturellement adapté une écriture à deux voix. J’ai utilisé principalement une imitation en canon entre les deux mains tout en restant dans le registre medium.

actualité de ma composition Pangée pour deux harpes :

28 déc. 2019

Espace tordue



Je voulais faire une pièce qui évoque une matière sonore dans une musique tonale. Alors, j’ai pensé aux oeuvres d’art que j’ai vu dans les réseaux sociaux (?) qui étaient d'une matière en métal mais complètement tordues.
La première partie, j’ai fondé une pulse à la main gauche et finalement devenu des accords plaqués.
On pourrait traduire que sa construction est faite par des glissements chromatiques des accords de septième diminué sur la note de pédale de mi.
Nous avons deux phrases presque identiques.
Dans la partie centrale, on peut découvrir qu’en effet, le mode de ré sur mi est utilisé dans cette pièce.
Pour contraster, la figure mélodique devient plutôt comme une ligne avec beaucoup de notes étrangères et du chromatisme, puis la pulse à la main gauche est prolongée en deux mesure.
Puis, l'utilisation de la pédale est pour créer un effet de profondeur (lointain et rapprochement).

Enfin, la dernière partie, j’ai remis la première partie pour renforcer l’audition sur des éléments qui évoquent une matière sonore ‘tordue’. 

Inventeur passionné


Une pièce que j’ai lancé avec une idée de mettre une pulse à la main gauche.
D’une forme ABA’, les phrases sont organisées par une construction typique 'a-b-a-c’ pour chaque partie.
On commence par mi mineur ensuite, on module en sol majeur mais tout en restant sur l’accord de dominante, puis revient au mi mineur.
La partie centrale a une pulse deux fois plus lente pour faire une différence par rapport aux autres sections dont avançant - insistant - avançant.

La rythmique presque swingée a suggéré aussi une petite touche de bleus. 

Musicalement



Actuellement, c’est la première pièce que j’ai fait pour mon premier cours de composition en 2002.
La pièce est d’une forme progressive.
La main droite fait la mélodie par des formules en arpège et la main gauche fait les notes de basse.

Les modulations sont assez inattendues, de fa majeur vers mi majeur à la fin. 

Pédalier


Cette pièce a été faite pour un propos pédagogique.

Tout d’abord, j’ai conçu une idée d’utiliser la note de pédale puis, j’ai réfléchi comment mettre une facilité en technique et déchiffrage, alors j’ai pense à faire des notes en mouvement conjoint, notamment une gamme.
Comme beaucoup de passage dans les oeuvres classiques, j’ai fait des enchaînements des accords sur une note de pédale.
Par la suite, j’ai mis un pattern répétitif mais qui bougent régulièrement comme les exercices de Hanon.

Enfin, la fin est une zone cadencielle. 

Iceberg


D’un type d’écriture mélodie accompagnée, par contre, l’accompagnement à la main gauche fait presque un ostinato.
La structure des phrases reste sur une construction typique 'a-b-a-c' avec une coda à la fin.

Le titre est suggéré par ma perception personnelle synesthète : l’enchaînement des accords de fa# mineur et si majeur me donnait une sensation froide.  

Presque célibataire


Une pièce faite complètement pour un propos pédagogique. Il se trouve seulement la mélodie qui doit être partagée par les deux mains.

Art de l’arpège


Une pièce entièrement faite par des arpèges des accords de septième majeur en mouvement parallèle.
Aucune tonalité est définie, en la composant, je pensais à la technique d’audiovisuel comme si on enchaînait des images.

Saga


D’une forme progressive, la première partie commence avec une mélodie de type choral,  de harmonisation simple avec une note de pédale de dominante de la mineur mais qui fait une sonorité ambiguë entre mi mineur majorisée et la mineur.

La partie centrale se mène par un jeu d'imitation rythmique et le parcours tonal est toujours en trajet.


Dans la dernière partie, enfin, on connaît la tonalité de morceau par une cadence plagale avec une écriture de choral qui s’impose. 

actualité de ma composition Everyday pour piano seul de style pop :

27 déc. 2019

Progression


La pièce a une forme progressive. Horizontalement, il se trouve une pulse régulière par la note sol#. Cette note peut être considérée comme une note de pôle.

Dans la première section, une formule mélodique à la main droite fait des intervalles de plus en plus large autour de la note ré, fondé sur un accord de septième diminué non-fonctionnel.

La partie centrale a plusieurs évènements contrastants. La note de pôle sol# fait un glissement chromatique vers le mi et les accords portent plus de couleurs des tonalités traditionnelles. Et des figures plus mélodieues s’apparaissent.

Enfin, dans la dernière partie, la note de pôle de la main gauche est fixée sur le mi, par contre, à la fin, nous retrouvons le sol# à la main droite.
Il se trouve aussi une idée sur le timbre par un emprunt de l’effet de réverbération (du son sec vers réverbéré) à l’aide d’utilisation de la pédale forte et d’accumulation de la résonance, avec l’accélération et des notes dans le registre grave, qui se fait d’abord par une gamme chromatique et à la fin un petit groupe des notes répétitif.

Musique de passage



Commencé graduellement par un ostinato de quatre notes et terminé aussi par l’ostinato en diminuant. C’est une petite idée poétique de vient-et-s’en-va qui a suggéré le titre du morceau.
La mélodie est donnée à la main gauche, brève, de type ouvert - clos, fondée principalement sur une gamme de Do majeure mais passée rapidement à la gamme acoustique sur do et enfin terminée par le do majeur.

Le staccato renforce le côté éphémère de la mélodie. 

Valse



Texture simple et légère, d'une forme ABA’ constituées par deux phrases de type antécédent - conséquent, d'un parcours tonal classique commencé par une tonalité mineur en passant par le ton de la relative majeure puis terminé par la tonalité initiale.
Dans la première partie, il se trouve une note de pédale de ré qui est le tonique, à la basse, par la suite, plus mouvementé.

actualité de mon projet NANO :

26 déc. 2019

L’une des choses pour faire des progrès en composition :

Je ne suis pas contre aux théories musicaux mais pour faire de la composition, il y a une tâche que l’on devrait préciser.
Quand on commence à créer une mélodie, qu’est-ce qu’il faudrait penser? On peut bien sûr emprunter les matériaux monumentaux de nos cultures musicaux comme motif, thématique, et plus loin, utiliser les jeux contrapuntiques, l’organisation des intervalles, rythmiques, etc..

MAIS, paradoxalement, ces choses ne sont utiles que dans la deuxième étape.

Pour l’instant, ma réponse, je ne pourrais donner qu'en citant des exemples :

quand je commence à écrire, je dois faire une transformation d’un matériau musical et ce matériau musical peut être d’un sentiment comme beaucoup de gens pensent (c’est vrai que ça marche) pour la musique pop ou classique tonale et/ou d’une sensation qui est plutôt pour la musique contemporaine comme matières sonores (mais j’ai envie de les appeler une sensation ou animosité).

D’abord, je me rends dans l’état où j’ai envie d’entendre une sonorité, par exemple, quelque chose de moderne et contemporaine. Et cette envie me guide à trouver des notes et même parfois l’écriture de la pièce (dans ce cas, l’avancement de la pièce est très rapide). En fonction de cette envie qui est organique et aléatoire, je pourrais enfin emprunter les choses culturelles que j’ai appris.

Or, cette transformation peut se travailler, et c’est ça ce que s’exercent les compositeurs.

Facebook live : le 26 décembre 2019

actualité de ma composition pour piano seul de style pop :

15 déc. 2019

mes pensées sur le chant 003


La système vocal est comme un synthétiseur, nous avons l’oscillateur qui est le générateur du son  et ensuite, on peut décider l’enveloppe du son. Controller le decay fait le son plus articulé et clair, puis rend la voix plus comme un instrument, et libère la gorge pour avoir plus de vibrations.

26 nov. 2019